Le Dalahäst, le petit cheval venu de Dalécarlie

Publié par Celine LEVY le

Dalahäst, DalapferdeDalahorse ou cheval de Dalécarlie selon les langues, ce petit cheval est une tradition bien suédoise que l’on retrouve dans toutes les boutiques de souvenirs de Suède et même dans nos Ikea. L’histoire veut que ce petit cheval soit né au 18ème siècle. Plus qu’un symbole suédois, il est considéré comme un porte-bonheur. Dans la tradition suédoise le cheval symbolise, de façon générale, la force, le courage, la fidélité et la dignité. Deux versions s’opposent sur la création de ce petit cheval...
*

1. Naissance du petit cheval suédois

Dalahäst, le petit cheval venu de Dalécarlie. E Grenier Séléné, blog. Mettez un peu de la magie du passé dans votre intérieur. Décoration, illustrations et bijoux pour un voyage dans le temps. Bring some of the magic of the past into your interior. Decoration, illustrations and jewelry for a travel through time.

Dalahäst traditionnels, collection du Grenier Séléné. ©Céline Lévy

*
Durant les longues soirées d’hiver, les bucherons s’occupaient à sculpter des jouets en bois pour leurs enfants et plus particulièrement des petits chevaux de bois. Les suédois accordaient beaucoup d’importance à cet animal et pas seulement symboliquement. Animal de travail par excellence, le cheval faisait partie de la vie quotidienne des fermiers et bucherons suédois de cette époque pour les travaux et le transport de charges lourdes. Il est donc concevable que les jouets des enfants soient inspirés du quotidien laborieux et de la tradition.
*
Une autre version existe. Au 18e siècle, le Roi Charles VII était en guerre contre une partie de l’Europe. Au cours de l’hiver 1716, ses soldats étaient logés chez les habitants de la ville de Mora au bord du lac Siljan (au nord-est de Stockholm, en Dalécarlie). L’hiver était rude et la nourriture se faisait rare. Selon la légende, un soldat eu alors l’idée de sculpter un petit cheval et de le peindre en rouge pour remercier la famille qui l’accueillait et le nourrissait. La nouvelle fit le tour de l’armée suédoise et de plus en plus de soldats reproduisirent cette idée. Le petit cheval serait alors devenu un emblème du pays.
*
Dans les faits, des traces de chevaux de Dalécarlie ont été retrouvées dans un sermon de 1624. L’hypothèse de jouets sculptés par les bucherons est donc la plus probable. Le petit cheval aurait également été utilisé comme monnaie d’échange pour payer certaines taxes. Ils étaient devenus une véritable source de revenus et les enfants apprenaient tôt à maitriser la sculpture du cheval. C’est ainsi que fut fondée en 1928 l’entreprise Nusnäs par des adolescents de 13 et 15 ans. L’entreprise continue encore aujourd’hui de produire artisanalement ces petits chevaux en Dalécarlie.
 

2. Un cheval entre tradition et design

 

Dalahäst, le petit cheval venu de Dalécarlie. E Grenier Séléné, blog. Mettez un peu de la magie du passé dans votre intérieur. Décoration, illustrations et bijoux pour un voyage dans le temps. Bring some of the magic of the past into your interior. Decoration, illustrations and jewelry for a travel through time.

Ce petit cheval de Dalécarlie inspire les artistes contemporains qui le déclinent sous toutes les couleurs. collection du Grenier Séléné. © Céline Lévy

*
D’abord des petits chevaux en bois brut, Les Dalahäste sont progressivement peints en rouge au 19e siècle car c’est une couleur facile à obtenir grâce aux mines de cuivre présentes dans la région (particulièrement le cuivre venant des mines de Falun, ville minière importante).
*
Les motifs fleuris de couleurs vives formant les harnais et les selles sont appelés Kurbit. Ces Kurbit sont des symboles fantastiques et végétaux utilisés dans l’ornementation traditionnelle du 18ème et 19ème siècles en Dalarna (comté de Dalécarlie en Suède). En Dalarna, ces motifs étaient peints par des artistes itinérants sur différents supports dont des meubles ou des murs.
Motifs de Kurbit par Carl Hansson, 1799.
*
Le cheval de Dalécarlie est popularisé lors de l’exposition de 1939 à New York. Grannas A. Olsson y présenta un cheval de Dalécarlie de 3 mètres de haut à l’entrée du pavillon de Suède. 
*
Aujourd’hui, dans l’entreprise de Nils Olsson à Nusnäs, les chevaux de Dalécarlie sont fabriqués artisanalement. D’abord sculptés dans du pin, ils sont plongés dans 3 couches de peinture pour le fond. Les motifs sont ensuite peints à la main par des artistes. Chaque cheval est donc unique.
*
Dalahäst, le petit cheval venu de Dalécarlie. E Grenier Séléné, blog. Mettez un peu de la magie du passé dans votre intérieur. Décoration, illustrations et bijoux pour un voyage dans le temps. Bring some of the magic of the past into your interior. Decoration, illustrations and jewelry for a travel through time.
Illustration du Grenier Séléné, à retrouver sur vos bijoux©Grenier Séléné
*
*
Véritable symbole suédois, vous ne pouvez plus louper ce cheval lors de vos voyages et pourquoi pas l’accueillir chez-vous comme je l’ai fait depuis bien des années.

0 commentaires

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés