Portrait des dieux : Epona, la cavalière

Publié par Celine LEVY le

Epona est une des divinités gauloises les plus connues du grand public et pourtant, nous savons assez peu de choses sur elle. Présent dans tout l’Europe celte et romaine, son culte a été largement repris par plusieurs peuples. Venez chevaucher aux côtés d’Epona.
*

 1. Qui est Epona ?

Epona, la cavalière. Mythologie celte et gauloise. Grenier Séléné, blog. Mettez un peu de la magie du passé dans votre intérieur. Décoration, illustrations et bijoux pour un voyage dans le temps. Bring some of the magic of the past into your interior. Decoration, illustrations and jewelry for a travel through time.

Epona, (C)Grenier Séléné.

Epona est une déesse celte et gauloise. Elle est associée à la fertilité. Déesse protectrice des cavaliers, des voyageurs, elle protège donc, en toute logique, les chevaux, les ânes et les mules.
Elle est très souvent représentée à cheval en amazone ou en compagnie d’une jument et de son poulain. On lui attribue également la corne d’abondance (ou une corbeille de fruit) et la patère (céramique peu profonde dans lesquels était bu du vin). La rose lui est associée ainsi que la couleur verte.
Elle est parfois accompagnée de clés qui lui donne une tout autre dimension. Elle devient alors la déesse qui permet le voyage entre les mondes. Son cheval devient un animal psychopompe, c’est-à-dire qu’il guide les âmes des défunts. Le voyage prend alors une dimension spirituelle.
On la dit également, reine des fées et des enchantements.
*

2. Le culte d’Epona

Epona, la cavalière. Mythologie celte et gauloise. Grenier Séléné, blog. Mettez un peu de la magie du passé dans votre intérieur. Décoration, illustrations et bijoux pour un voyage dans le temps. Bring some of the magic of the past into your interior. Decoration, illustrations and jewelry for a travel through time.

Epona Kleidouchos, Photo (C) RMN-Grand Palais (musée d'Archéologie nationale)

Le culte d’Epona est d’abord attesté en Europe de l'Est, en Gaule et dans les îles Britanniques. Elle est parfois associée à d’autres déesses sous des noms différents, comme par exemple au Pays de Galles, où elle prend le nom de Rhiannon.
Il y a plusieurs traduction possible d’Epona : « Grande Jument », « Jument divine » ou bien encore « celle qui est comme une jument ».
Les romains récupèrent le culte d’Epona via les armées romaines en station dans les contrées celtes. Le culte se développe alors en Italie, où une fête, les Eponalia, se déroule le 18 décembre.
Beaucoup de sculptures d’Epona nous sont parvenues. Mais les gaulois étant un peuple de tradition orale, il nous manque beaucoup d’informations pour comprendre son culte. Elle est un peu plus documentée du côté des romains.
*

3. Les chevaux dans le monde celte

Epona, la cavalière. Mythologie celte et gauloise. Grenier Séléné, blog. Mettez un peu de la magie du passé dans votre intérieur. Décoration, illustrations et bijoux pour un voyage dans le temps. Bring some of the magic of the past into your interior. Decoration, illustrations and jewelry for a travel through time.

Statuette d'Epona. Photo (C) RMN-Grand Palais (musée d'Archéologie nationale)

Le cheval est le symbole de l’aristocratie gauloise. Compagnon des guerriers, il a permis aux gaulois d’étendre et d’assoir leurs positions militaires.
Animal sacré chez les celtes, il était mal vu de consommer de la viande de cheval en dehors des rites sacrés.
Les juments blanches et grises sont associées à plusieurs déesses. Certaines avaient le pouvoir de prendre la forme de ces juments. Les chevaux, dans la mythologie celte, ont le pouvoir de guider les âmes, en les emmenant sur terre mais également en les emportant dans l’autre monde. L’astre solaire quant à lui est tiré par des chevaux. 
*
*
Epona est la seules déesse gallo-celte à avoir été intégrée au panthéon romain. Ce qui montre bien l’importance que son culte avait en Gaule. Elle touche également à un point commun entre les romains, les gaulois et les celtes, à savoir la place importante du cheval dans leurs sociétés.

0 commentaires

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés